facebook twitter youtube pro location cart tooth_decay tooth_decay_2 teeth_whitening dental_plaque adult child share mail print menu-mobile close map list-map search didyouknow arrow-right arrow-left left-thin-arrow right-thin-arrow faq folder record bad_breath toothaches mouth_ulcers dental_whitening sensitive_gums dental_thrusts oral_injuries tooth_sensitivity

Gencives sensibles : un signal d’alerte

De nombreuses personnes souffrent d’hypersensibilité, voire de saignements, des gencives. Ces symptômes peuvent être le signe d’une inflammation, voire d’une infection qui peut atteindre les tissus de soutien des dents. Ils doivent être pris au sérieux et justifient une visite chez son dentiste.

Le problème des gencives sensibles

Les gencives sensibles, un souci de santé fréquent

On estime que de nombreux adultes et de jeunes souffrent de problèmes de gencives, et qu’une majorité d’entre eux ignorent leur condition. En effet, les problèmes de gencives ont tendance à se développer lentement et à longtemps rester sans symptômes.
Pourtant, lors du diagnostic de leurs problèmes, nombreuses sont les personnes qui se souviennent d’épisodes d’hypersensibilité des gencives, voire de légers saignements épisodiques.

Les gencives sensibles, un inconfort qui n’est jamais anodin

L’hypersensibilité des gencives est le plus souvent liée à leur inflammation (la « gingivite »). Celle-ci se traduit par des gonflements, une coloration rose foncé voire rouge, des légers saignements, parfois une mauvaise haleine. Le brossage devient diffcile, ainsi que, parfois, la mastication.
Avoir les gencives sensibles sans raison identifiée (une brûlure par un aliment trop chaud, un coup de brosse à dents, un aphte, la consommation d’aliments durs, par exemple) doit éveiller l’attention. En effet, cela peut être le signe d’une atteinte plus sérieuse. Une gencive saine présente une couleur rosée et ne saigne pas par simple contact.

Les complications des problèmes de gencives sensibles

La gingivite, souvent à l’origine de l’hypersensibilité des gencives, peut se compliquer en parodontite, l’infection des tissus qui attachent les dents à la mâchoire. Celle-ci doit être soignée au plus vite. En effet, si les gingivites sont réversibles une fois soignées, les parodontites sont, elles, irréversibles. La destruction des tissus qui soutiennent les dents ne peut jamais être complètement compensée, même si la médecine dentaire a fait des progrès considérables dans ce domaine.

Les causes des gencives sensibles

Plaque dentaire et gencives sensibles

Dans la très vaste majorité des cas, l’hypersensibilité des gencives est liée à un problème de gencives. Cette inflammation des gencives est une réaction à l’accumulation de plaque dentaire, une pellicule de bactéries qui se développe sur les dents et dans les espaces entre la dent et la gencive.
Lorsque la plaque dentaire persiste et se solidifie, elle forme un milieu où de nombreuses bactéries pourront proliférer librement, à l’abri de la brosse. Le plus souvent, ces dépôts sont à la base des dents (là où elles plongent dans la gencive), sur les zones où la langue ou les joues ne frottent pas les surfaces dentaires, dans les espaces entre les dents, et autour des prothèses dentaires ou des appareils d’orthodontie.
Avec une mauvaise hygiène dentaire, les bactéries qui prolifèrent dans la plaque dentaire vont entraîner une réaction immunitaire qui va agir sur la gencive : c’est la gingivite.

Tabac, alcool et gencives sensibles

L’usage du tabac et la consommation excessive de boissons alcoolisées peuvent, en desséchant la bouche et en modifiant la flore bactérienne, aggraver les dépôts de plaque dentaire et de tartre.

Variations hormonales et gencives sensibles

Un déséquilibre hormonal est un facteur pouvant augmenter la production de tartre et de plaque dentaire, et donc favoriser l’hypersensibilité des gencives. Ce phénomène est particulièrement fréquent chez les femmes enceintes, mais également, chez certaines femmes, dans la période qui précède l’ovulation.

Les autres causes des gencives sensibles

Certaines maladies et certains traitements médicamenteux peuvent contribuer à l’hypersensibilité des gencives, par exemple en desséchant la bouche. C’est le cas, par exemple, de nombreux traitements anticancéreux.
De plus, des prothèses ou des appareils d’orthodontie mal adaptés peuvent être à l’origine de douleurs des gencives.

Qu’appelle-t-on Capital Gencives ?

Les gencives sont sensibles aux effets de l’âge

Nous possédons un Capital Gencives : il s’agit du Capital (ou potentiel) de bonne santé globale des gencives dont chaque personne dispose. Maximal dans les premières années de vie, il peut être, au mieux, préservé.
En l’absence d’une hygiène bucco-dentaire optimale, la santé des gencives va diminuer avec l’âge et les problèmes de type déchaussement des dents survenir lorsque la parodontite est installée.

Attention aux dommages irréversibles des gencives

Une fois le Capital Gencives entamé, on ne peut pas revenir en arrière. Ainsi, en cas de parodontite prise en compte trop tardivement, le Capital Gencives sera définitivement endommagé. Il faut donc absolument le protéger, par des mesures de prévention et des soins appropriés. Pour préserver ce Capital Gencives, des gestes simples et systématiques suffisent généralement, ainsi que l’utilisation d’outils et de produits adaptés.

Comment préserver son Capital Gencives ?

1. Un brossage rigoureux et une bonne hygiène interdentaire

L’essentiel de la santé des gencives passe par la limitation de la plaque dentaire :

  • brossage des dents deux fois par jour ;
  • hygiène des espaces entre les dents avec du fil dentaire ou des brossettes, une fois par jour ;
  • usage quotidien d’un bain de bouche assainissant qui atteindra les zones où ni la brosse, ni le fil ou les brossettes, n’ont pu pénétrer.

Ces soins doivent être pratiqués tout en respectant les gencives, sans les agresser.

2. Choisir une brosse à dents ultradouce

Certaines brosses à dents sont particulièrement conçues pour respecter les gencives. C’est le cas des brosses à dents destinées aux soins après une intervention chirurgicale de la bouche. Par exemple, la brosse à dents INAVA Chirurgicale 15/100 possède des brins particulièrement doux, mais néanmoins capables d’éliminer la plaque dentaire.

3. Du fil dentaire, des brossettes et un bain de bouche

Pour éliminer la plaque dentaire dans les espaces entre les dents, on peut utiliser des brossettes interdentaires, du fil dentaire par exemple le fil dentaire INAVA Dentofil Chlorhexidine, et un bain de bouche mentholé, par exemple ARTHRODONT Solution Gingivale, qui permettra d’apaiser les gencives sensibles et de compléter l’hygiène au niveau des zones impossibles à atteindre par des moyens mécaniques.

4. Un dentifrice en gel

Les dentifrices en gel sont moins agressifs sur l’émail et sur les gencives. Le dentifrice ARTHRODONT Protect Gel est de ce type, et il est fluoré pour renforcer l’émail et agir sur la plaque dentaire.

5. Des visites régulières chez le dentiste

Parce que seul le dentiste peut enlever le tartre, il est essentiel de le consulter au moins deux fois par an, ou dès les premiers signes de gingivite. De plus, il pourra mesurer l’espace entre le bord de la gencive et le point d’attachement des dents, à la recherche de signes de parodontite.

Gencives sensibles

Le soin des gencives sensibles exige douceur et hygiène bucco-dentaire irréprochable, pour éviter les caries. Des moyens adaptés existent pour respecter ses gencives tout en luttant contre les bactéries de la plaque dentaire.

Voir le programme
  1. 1

    Un dentifrice en gel

    ARTHRODONT PROTECT Gel Dentifrice Fluoré

    Dentifrice

    GAMME ARTHRODONT COSMETIQUE- COSMETIQUE

  2. 2

    Une brosse à dentsultra-douce

    INAVA CHIRURGICALE 15/100

    Brosse à dents

    INAVA- ACCESSOIRE

  3. 3

    Un bain de boucheadapté

    ARTHRODONT Bain de bouche

    Bain de bouche

    GAMME ARTHRODONT COSMETIQUE- COSMETIQUE

Où trouver nos produits cosmétiques