ARTHRODONT 1%, pâte gingivale

MEDICAMENT

ARTHRODONT est un dentifrice médical décongestionnant et antalgique. Il est préconisé pour soulager les douleurs dues à certaines maladies des gencives et aux blessures par prothèse.

Tubes de 40g et 80g disponibles en pharmacie.

Les plus de ce produit

  • Seule pâte dentifrice décongestionannte et antalgique

Efficace pour

  • Décongestionne et soulage les gencives douloureuses

Recommandé pour

  • Adulte
  • Enfants de plus de 3 ans

Comment l'utiliser

Pour le brossage des dents puis le massage des gencives pendant quelques minutes. Rincer ensuite.
Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent, consultez votre chirurgien-dentiste.
 

L'information en plus

En cas d'irritation durable des gencives par une prothèse, n'hésitez pas à consulter votre dentiste. Une prothèse doit être adaptée pour ne pas blesser les gencives ou l’intérieur de la bouche.

Principes actifs

  • Enoxolone 1%

Posologie

  • Après chaque repas, se brosser les dents avec ARTHRODONT PATE.
  • Puis mettre un peu de pâte ARTHRODONT sur un doigt ou sur une brosse à dents souple et masser doucement les gencives.
  • Laisser en contact avec les gencives pendant quelques minutes puis rincer.

Mieux comprendre

Le dentifrice médical Arthrodont est un médicament préconisé pour soulager les douleurs dues à certaines maladies des gencives et aux blessures par prothèse. Arthrodont Pâte gingivale est formulé avec un actif : l’Enoxolone à 1%. Celle-ci a 2 actions sur la gencive : un effet décongestionnant en diminuant les gonflements et antalgique en soulagant de la douleur localement.

Recommandations

L’utilisation quotidienne d’Arthrodont pâte gingivale permet de soulager les douleurs dûes à certaines maladies des gencives et aux blessures par prothèse.

Conseils

En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait de l'absence de données scientifiques sur le passage des dérivés terpéniques (menthol) dans le lait, et de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.
 

16/10/62862171/GP/001